S'abonner à flux Les News de l'UNAF Les News de l'UNAF
L'UNAF est l'institution nationale chargée de promouvoir, défendre et représenter les intérêts de toutes les familles vivant sur le territoire français, quelles que soient leurs croyances ou leur appartenance politique. Elle anime le réseau des 100 Unions Départementales des Associations Familiales (UDAF) et des 22 Unions Régionales des Associations Familiales (URAF), et les appuie dans leurs missions institutionnelles et de services aux familles.
Mis à jour : il y a 8 heures 56 min

Signature d'une convention de partenariat : accompagnement éducatif budgétaire

mar, 12/03/2019 - 11:24

Dans un objectif commun d'aide aux familles fragilisées, l'Udaf de la Martinique et la Société Martiniquaise des Eaux, premier opérateur de distribution d'eau et d'assainissement de l'île ont signé, le 5 novembre 2019, à 12h30, au siège de la SME à Place d'Armes au Lamentin, une convention de partenariat afin de mettre en œuvre un accompagnement éducatif budgétaire par les Conseillers en Economie Sociale Familiale de l'Udaf au bénéfice des abonnés de la SME rencontrant des difficultés vis-à-vis du paiement de leur facture d'eau.

Il s'agit pour l'UDAF d'accompagner à court ou moyen terme des clients orientés par la SME en demande de soutien et désireux d'être aidés dans la résolution de leurs difficultés.

Dans le cadre de ce dispositif, le conseiller en Economie Sociale Familiale réalise un diagnostic débouchant sur des préconisations et des actions d'aide à la gestion budgétaire personnalisées qui permettront à l'usager de dépasser ses difficultés et de retrouver à terme son autonomie dans la gestion budgétaire.

Les contacts sont pris par la SME qui oriente l'usager vers l'UDAF laquelle lui garantit la gratuité de la prestation et la confidentialité des informations recueillies. Ce partenariat est une continuité de nos actions d'Information et de Soutien au Budget Familial et s'inscrit donc dans la défense des intérêts matériels des familles de la Martinique par l'UDAF de la Martinique.

@ : nlouis udaf972.fr

972

1er réseau de Points Conseil Budget en Centre-Val de Loire

mar, 12/03/2019 - 11:23

Suite à la première phase de déploiement de la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, l'Etat a labellisé 9 Points Conseil Budget en région Centre-Val de Loire.

Les Unions départementales des associations familiales (Udaf) de la région ont obtenu 7 de ces labels, faisant du réseau des Udaf le 1er réseau d'accompagnement budgétaire en Centre-Val de Loire avec un maillage fort puisque chaque Udaf a obtenu un PCB dans chaque département.

Lire le communiqué de presse

@ : fparthelot orange-business.fr

1000

Plafond SS 2020 : Arrêté du 2 décembre 2019 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2020

mar, 12/03/2019 - 09:30
A compter du 1er janvier 2020 - valeur mensuelle : 3 428 euros ; - valeur journalière : 189 euros. Voir en ligne : http://intradoc.unaf.fr/exl-php/vue...

Enfance : Avis de la Commission consultative des droits de l'homme sur les 30 ans de la Convention internationale relative aux droits de l'enfant La convention au regard de la construction de l'enfant

lun, 12/02/2019 - 09:30
'La CNCDH s'inquiète du recul ou de l'ineffectivité de certains des droits garantis par la Convention et ses Protocoles. Parmi ceux-ci, la Commission a choisi de porter son attention sur trois d'entre eux, au coeur de la construction de l'enfant. Le droit à l'identité d'abord, qui subit de graves atteintes lorsque, par exemple, l'enfant vit dans certains territoires ultramarins, est un mineur non accompagné, ou encore un enfant intersexué. Le droit à la santé ensuite, qui, de la naissance à l'adolescence de l'enfant, butte sur maints obstacles : faiblesse des moyens de la protection maternelle et infantile (PMI), danger des écrans, santé mentale inquiétante des adolescents, prise en charge défaillante des jeunes en errance ou bien victimes de traite ou d'exploitation. Enfin, le droit des parents à une « aide appropriée », ceux-ci, en qualité de premiers garants des droits de l'enfant, devant disposer des moyens de l'élever, et avant tout dans un logement digne. Nombre de séparations familiales seraient évitées si le juge du placement pouvait se concerter avec l'ensemble des acteurs sociaux avant de prendre une décision de cette gravité.' Voir en ligne : http://intradoc.unaf.fr/exl-php/vue...

Réforme des Retraites : Une réforme à haut risque pour les mères de familles

jeu, 11/28/2019 - 09:42
Il est, enfin, question des droits familiaux à la retraite qui représentent 20 milliards d'€, constituent 10% de la pension de retraite des femmes, et concernent 14 millions de parents en charge d'enfant. Devant un projet de réforme complexe, l'Unaf apporte un décryptage des mesures annoncées et demande que les familles ne soient pas perdantes. Pour lutter contre les écarts de retraite entre les femmes et les hommes, on ne peut pas courir le risque de réduire les droits bénéficiant aux femmes, mères de famille. Pourquoi prendre en compte les enfants dans les pensions de retraite ?

Les droits familiaux visent à compenser les effets de la charge d'enfants sur le niveau de vie des retraités. En effet, l'arrivée d'un ou plusieurs enfants, entraine une baisse de niveau de vie et des interruptions ou réductions d'activité qui affectent les carrières. Si les mères sont fortement impactées, c'est toute la famille qui subit la perte de niveau de vie et de capacité d'épargne. Les effets sur la vie professionnelle contribuent à réduire les montants de pension ou à repousser l'âge de départ à la retraite à taux plein. Ces droits familiaux sont intrinsèques à notre régime par répartition qui repose sur la dynamique démographique que ces parents ont assurée.

Il existe trois dispositifs complémentaires : la majoration de durée d'assurance (MDA), l'assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF), les majorations de pension pour les pères et mères de famille nombreuse (voir encadré). Ces droits jouent un rôle majeur dans la réduction des inégalités femmes-hommes en matière de retraites puisqu'ils bénéficient à plus de 70% aux femmes et qu'ils représentent en moyenne plus de 10% des montants de pensions des femmes.

Vers une profonde réforme des droits familiaux

Le système reposerait désormais sur 2 dispositifs :

  • Des points « enfants » : Cette bonification de 5% des points acquis, par enfant élevé, accessible dès le 1er enfant, remplacerait la MDA et les majorations pour famille nombreuse. Elle reste sur un modèle de proportionnalité (donc plus élevée si la pension est plus élevée). Avant les 4 ans de chaque enfant, les parents devront choisir si les points liés à cet enfant sont attribués exclusivement à l'un des 2 parents ou si le couple se partage les points (2,5% pour chaque parent en fonction du montant de la pension de chacun). Si le couple ne choisit pas, la mère obtiendra les droits par défaut.
  • Des points « interruption d'activité » se substitueraient à l'AVPF. Désormais, ces droits ne seront attribués que sur la période limitée aux 0-3 ans de l'enfant, sous conditions de perception de certaines prestations. Ils seront calculés sur la base de 60% du SMIC au lieu de 100% pour l'AVPF aujourd'hui.
VRAI/FAUX du discours sur la réforme des droits familiaux

L'Unaf demande que le volet « droits familiaux » fasse l'objet de plus de concertation et plus de transparence sur ses conséquences. Sa « publicité » repose sur la répétition de quelques cas types et d'éléments de langage systématiquement positifs, que la réalité dans la vie concrète des familles risque de démentir. Décryptage.

« Nouveauté : la réforme ouvre des droits pour les parents de 1 ou 2 enfants »
Faux : Ce n'est pas nouveau, la MDA bénéficie déjà aux femmes dès le 1er enfant, avec un nombre de trimestres égal pour chaque enfant.

« La réforme favorise les familles de 1 ou 2 enfants au détriment des familles de 3 enfants »
Vrai : Les familles de 3 enfants vont voir leur bonification réduite et les mères seront privées de la MDA qu'elles utilisent de manière conséquente.
Faux : Les parents de 1 ou 2 enfants ne seront pas forcément gagnants, notamment du fait de la suppression de la MDA.

« La réforme rééquilibre les droits entre les femmes et les hommes »
Faux : La diminution des droits des pères de familles nombreuses réduit le niveau de vie du couple (s'il n'est pas séparé) et diminue directement la pension de la femme en cas de veuvage puisque ces majorations entrent dans le calcul de la réversion. Il est donc très réducteur d'opposer les droits des mères à ceux des pères. De plus, aujourd'hui les droits familiaux bénéficient pour près de 70% de leur montant directement aux femmes : supprimer la MDA et réduire l'AVPF affectera forcément les femmes qui en sont les bénéficiaires quasi-exclusives. Pire, la possibilité d'attribuer les « points enfants » à un seul des deux parents pourra totalement priver les mères de ces bonifications.

« La MDA n'est pas toujours utile aux femmes »
Vrai : Dans 20% des cas les femmes, notamment celles qui ont des carrières complètes, arrivent à l'âge légal avec un nombre de trimestres suffisant.
Faux : Pour 80% des mères, la MDA est actuellement « utile » et ce pourcentage augmente (85% pour la génération 1970) du fait de l'augmentation de la durée requise pour obtenir une retraite à taux plein. Actuellement, dans 65% des cas, la MDA fait augmenter la pension des bénéficiaires et dans 20% des cas elle permet de partir plus tôt. La suppression de la MDA obligera les femmes à travailler plus longtemps ou à subir une baisse de leur pension.

« Une réforme pour plus de justice »
Malheureusement non : L'AVPF a été créée pour les mères de familles nombreuses, de condition modeste, ayant eu de longues interruptions d'activité. La réforme proposée réduit ce dispositif pour les femmes : réduction de la durée et abaissement de la compensation à 60% du SMIC.
Pas sûr : Par ailleurs, en quoi un système qui diminue les droits des familles nombreuses, au niveau de vie déjà réduit, est-il plus juste ?

Plusieurs points restent obscurs dans ce projet de réforme

Comment les parents pourront-ils arbitrer entre droit individuel et moyens financiers du couple ?
En raison du maintien de la proportionnalité de la bonification, le couple a objectivement intérêt à attribuer les droits au parent qui bénéficie de la pension la plus élevée. Si le couple choisit, il aura souvent intérêt à attribuer les bonifications au père. La mère perdra alors tous ses droits. En cas de séparation, il lui faudra revendiquer ses droits à la retraite lors de la négociation avec ou sans juge. Si la complexité du système conduit au non-choix et à l'attribution automatique à la mère, le couple subira la plupart du temps une perte financière. Aujourd'hui, les femmes sont assurées d'avoir des droits (MDA et majoration en cas de famille nombreuse) : avec cette réforme elles pourraient tout perdre.

Quel serait l'impact de cette réforme sur l'enveloppe financière des droits familiaux ?
Quel sera demain la masse financière consacrée aux droits familiaux ? Quel sera leur mode de financement ?

Qui seront les gagnants et les perdants de cette réforme ?
Le rapport Delevoye ne présente qu'un nombre extrêmement réduit de simulations sur cas-types et toutes les configurations présentent des gains par rapport à la situation actuelle. Or, comme l'affirme le Haut-commissaire lui-même, de nombreuses situations occasionneront des pertes. Il est indispensable que la transparence soit faite sur le nombre et les profils (carrière, durée de cotisation, niveau de pension, nombre d'enfants, option choisie) des gagnants et des perdants.

Compte tenu du nombre de personnes concernées, des volumes financiers en jeu et des risques de perte, tous les scénarii et les conséquences sur la vie des familles doivent être mis sur la table de manière claire et transparente. La promotion de la réforme n'a jusqu'à présent reposé que sur les bonifications de pension. Aujourd'hui la question est de savoir comment le nouveau système compensera la suppression de la MDA qui bénéficie à toutes les mères dès le 1er enfant. Le Premier Ministre a annoncé aujourd'hui la poursuite de la concertation avant de présenter son projet dans sa globalité : sur le volet des droits familiaux, l'Unaf a demandé à le rencontrer.

Mieux comprendre les actuels dispositifs de droit familiaux


  • La majoration de durée d'assurance (MDA) : C'est l'attribution de trimestres d'assurance sans condition d'interruption ou de réduction d'activité, pour chaque enfant dès le 1er et sans distinguer son rang. La MDA est divisée en 2 : la MDA « accouchement » de 4 trimestres par enfant attribuée à la mère et la MDA « éducation » de 4 trimestres par enfant attribuée à la mère ou au père selon le choix du couple, sinon par défaut à la mère. La MDA bénéficie à 80% des mères qui partent actuellement à la retraite, soit parce qu'elle améliore leur pension, soit parce qu'elle leur permet de partir plus tôt à la retraite. Dans les faits ce sont les mères qui en bénéficient. L'effet de la MDA sur la pension des femmes progresse avec leur nombre d'enfants et baisse avec le décile de pension de la femme.



  • L'assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF) : Elle consiste en trimestres cotisés au niveau du SMIC, bénéficiant aux mères qui ont interrompu ou réduit leur activité pour élever un enfant ou aux femmes bénéficiaires de certaines prestations familiales, comme le complément familial qui peut être perçu jusqu'aux 20 ans de l'enfant, sur la durée de leur perception. Le dispositif est très complexe mais il bénéficie fortement à des mères de familles nombreuses ayant de longues périodes d'inactivité.



  • Les majorations de pension pour les pères et mères de famille nombreuse : C'est un supplément de 10% du montant de la pension de chaque parent à partir du 3e enfant. Elles font l'objet d'une réversion en cas de veuvage. Elles bénéficient un peu plus aux pères qu'aux mères en raison des pensions en moyenne plus élevées des hommes.

L'Unaf dans les médias

mar, 11/26/2019 - 16:09
Presse nationale

Retombées médiatiques suite au communiqué de presse commun : AFOC, Familles Rurales, UFC-Que Choisir et Unaf : « Démarchage téléphonique en assurance : Les associations de consommateurs ont été entendues »

Dépêche AFP – 19/11/2019 – « Démarchage téléphonique en assurance : les professionnels s'engagent à assainir leurs pratiques ».

UFC Que Choisir – 19/11/2019 - « Démarchage téléphonique en assurance Les associations de consommateurs ont été entendues ».

La Tribune – 20/11/2019 – « Démarchage téléphonique abusif : les assureurs s'accordent sur de bonnes pratiques ».

Notre temps – 20/11/2019 – « Démarchage téléphonique abusif : ce qui va changer pour vous en mieux ».

Ouest-France – 20/11/2019 – « Assurance. Des mesures pour mieux protéger les particuliers contre les abus du démarchage téléphonique ».

Autres sujets :

Actuallite.com – 22/11/2019 – L'Unaf citée : « Un partenariat entre Hadopi et l'éducation nationale : le droit d'auteur au programme »

Le Parisien – 24/11/2019 – Marie-Andrée Blanc, Présidente de l'Unaf citée dans l'article : « L'éducation financière, un enjeu citoyen »

Dans les régions

La Dépêche du Midi du 22 novembre 2019 - Udaf du Tarn-et-Garonne : Des actions pour luttercontre la violence faite aux femmes

Le Républicain Lorrain du 21 novembre 2019 - Udaf Moselle : Ils aident ces sans-abris que nous ne voyons pas

Ouest-France du 19 novembre 2019 - Uraf Pays de la Loire : Quand les usagers prennent la parole

Quelles perspectives pour les jeunes adultes issus de l'aide sociale à l'enfance ?

mar, 11/26/2019 - 15:40

Chaque année, plusieurs milliers d'enfants atteignent leur majorité et perdent avec elle la prise en charge de l'aide sociale à l'enfance (ASE). Aussi, l'Uraf Centre-Val de Loire et l'Udaf de Loir-et-Cher se sont intéressées à ce thème et ils l'ont développé lors de la journée régionale organisée le 7 novembre 2019.

Les interventions d'Andréa Maillier, directrice enfance-famille à la Direction générale adjointe des solidarités et de Séverine Bonningue, coordinatrice du pôle jeunes majeurs et mineurs non accompagnés, sont venues apporter un éclairage sur les pratiques en Loir-et-Cher.

Lire le communiqué de presse.

fparthelot orange-business.fr

100

Partenaire du Forum de la Famille et de la Parentalité 2019

mar, 11/26/2019 - 15:38

L'Udaf 92 et l'Unaf étaient présentes au Forum de la Famille et de la Parentalité, organisé par l'association « Le Rendez-Vous des Parents » et la mairie de Puteaux.

Conférences, table ronde, ligue d'improvisation théâtrale, ateliers parents-enfants ont animé les deux temps de cette rencontre sur le thème de « La parentalité à l'ère du numérique ».

Le 22 novembre dernier, lors de la journée réservée aux professionnels, les mandataires ont assisté en matinée à des interventions sur l'invasion du numérique au domicile des familles et sur les enjeux sociétaux et politiques de la parentalité à l'ère du numérique.

La table ronde de l'après-midi, animée par Olivier Gérard, Coordonnateur du pôle « Médias-Usages Numériques » de l'Unaf, a permis de mettre en lumière des témoignages de soignants œuvrant en faveur de personnes souffrant d'addictions aux jeux-vidéos/écrans et de sensibiliser les professionnels pour accompagner les parents sur ces pratiques excessives du numérique.

En seconde partie, les échanges ont été consacrés aux actions menées au niveau national et local pour favoriser l'inclusion numérique des publics.

Le 23 novembre, les familles ont pu partager avec leur(s) enfant(s) des jeux-vidéos en ligne et « coder » des jeux en famille ou bien participer à des ateliers sur la sécurité des données ou l'usage des réseaux sociaux…

Un beau succès pour ce 8e Forum, moment attendu et apprécié par l'ensemble des participants.

@ : direction udaf92.fr

92

Week-end riche autour de la thématique du numérique !

mar, 11/26/2019 - 15:38

Week-end riche autour de la thématique du numérique !

Deux événements se sont en effet succédé en ce weekend de mi-novembre ;

Le vendredi 15 novembre 2019, avec la soirée « Ecrans et santé », puis le samedi 16 et dimanche 17 novembre avec l'édition 2019 de « l'Occitania Gaming Convention ».

Le Pôle Famille de l'Udaf, représenté par Isabelle Bonnefous, responsable du pôle et Mélanie Bru, animatrice du Point Info Famille, étaient présentes à l'occasion de ces rassemblements.

Soirée « Écrans et Santé »

A l'initiative de l'OCCE 82 et soutenu par un financement de la CPAM et de la MGEN de Tarn-et-Garonne, un collectif de partenaires professionnels de la santé, de l'éducation et de la parentalité s'est regroupé pour proposer une soirée autour des écrans et de la santé.

Au programme, une conférence co-animée par Madame Chollet, médecin pédiatre à l'hôpital des Enfants de Purpan à Toulouse et membre du Réppop (Réseau de Prévention et de Prise en charge de l'Obésité Pédiatrique) et par Madame Enjalbert formatrice en prévention de l'usage des écrans. Puis des ateliers participatifs ont été proposés et animés par l'ensemble des partenaires.

L'équipe du Pôle Famille a proposé une animation « sur le fil du numérique » avec la question conductrice « Que pensez-vous du numérique » afin de récolter les mots-clefs et le ressenti des participants (parents, enfants, enseignants, travailleurs sociaux…). L'occasion également de mettre en avant toute la documentation Unaf, PedaGoJeux et Code Club …

L'Occitania Gaming Convention

Pour sa deuxième édition, l'Occitania Gaming Convention a de nouveau fait carton plein !

Pour rappel, cet événement est organisé par l'association GamingLink, créée en 2016 par des jeunes passionnés du jeu vidéo avec pour but la promotion de l'E-sport.
Tout au long de ces deux journées se sont bousculés aussi bien des joueurs [également appelés « gamers »], que des enfants et leurs parents, des professionnels et même les élus de la ville.

La volonté des organisateurs étant de mettre en place un salon du numérique ouvert au grand public, divers espaces étaient proposés aux visiteurs : stand famille, espaces nouvelles technologies et métier, espaces rétro-gaming… ».

Le Pôle Famille en partenariat avec l'Atelier Canopé 82, ont conjointement tenu un stand afin de proposer des animations ludiques pour les enfants et divers documents de sensibilisation aux écrans à destination des parents.

82

Un grand merci aux bénévoles du Famillathlon

mar, 11/26/2019 - 15:37

Jean-Marc Pavani, Président, Sylvie Piganeau, Maire adjointe à Versailles et Karine Chantemargue, Directrice, ont invité tous les bénévoles qui ont participé au Famillathlon à Versailles le 6 octobre dernier pour les remercier.

Dans les locaux de l'Udaf, la présentation positive du bilan de la journée a réuni une quarantaine de convives.

Tous ont pu échanger et revenir sur les souvenirs de cette belle aventure. Un cocktail a clos cette amicale rencontre.

pdumoncel udaf78.asso.fr

78

Mob'Actions sur France 3 Normandie

mar, 11/26/2019 - 15:36

Jean-Sébastien Capon, coordinateur Mob'Actions (la plateforme mobilité de l'Udaf 76), était invité en septembre dernier sur le plateau de l'émission Ensemble c'est mieux ! sur France 3 Normandie. Il y a présenté le projet de Pédibus que Mob'Action a contribué à mettre en place sur la commune de Neufchâtel-en-Bray.

Neuf enfants ont, en effet, inauguré cette nouvelle façon de se rendre à l'école le 30 septembre dernier, accompagnés de parents bénévoles.

Pour voir l'émission, rendez-vous sur la page Youtube de France 3 Normandie

76

Carton plein pour le Salon de la Parentalité « Etre parents à l'ère du numérique »

mar, 11/26/2019 - 15:35

A l'occasion des 20 ans du Réseau d'Ecoute, d'Appui, et d'Accompagnement à la Parentalité (REAAP), l'Udaf de la Savoie, en partenariat avec la Caisse d'Allocations Familiales, Grand Chambéry, le Département et la Mutualité Sociale Agricole a participé à l'organisation d'un salon destiné aux familles sur le thème « Etre parents à l'ère du numérique ».

Ce salon a eu lieu le 16 novembre dernier au Phare à Chambéry et a accueilli plus de 1 400 visiteurs sur la journée. Les familles ont pu trouver des stands d'information sur les différents services d'aide et de soutien à la parentalité dans le département, mais aussi des activités parents-enfants ainsi qu'un village numérique pour petits et grands.

A cette occasion, l'Udaf de la Savoie a pu présenter aux familles son service de médiation familiale, et a animé une activité parents-enfants permettant d'aborder la thématique de la laïcité à travers le jeu, en partenariat avec l'association ENQUETE.

La journée a également été ponctuée par une conférence et un atelier théâtre autour de la nécessité d'accompagner les enfants dans leurs usages des écrans.

@ : laetitia.dumoulin udaf73.fr

73

Deux rencontres pour favoriser les relations familles - écoles

mar, 11/26/2019 - 15:35

L'Udaf Bas-Rhin, à l'initiative des associations familiales membres, s'est engagée depuis plusieurs années pour mener des actions en faveur du rapprochement des familles avec l'école. Dans ce cadre, l'Udaf a organisé, en novembre dernier, 2 temps d'échanges autour de cette thématique :

  • Le 12 novembre, elle a réuni des associations familiales, des associations de parents d'élèves et des partenaires associatifs (Centres sociaux…) pour présenter le dispositif des Espaces Parents en milieu scolaire.
    L'objet était également d'échanger autour des différentes expériences et questions sur leur possible mise en œuvre dans les établissements scolaires du département. A également participé un Inspecteur de l'Education Nationale, en charge des questions sur la coéducation auprès de l'Inspection Académique, qui a conforté l'intérêt de ce lien familles-écoles et invité les partenaires présents à poursuivre leur action en ce sens. Il a été convenu, à l'issue de la rencontre, d'organiser un recensement des expériences de chaque acteur, afin de mutualiser les idées et faire progresser la création d'Espaces Parents.
  • Le 19 novembre, l'Udaf a proposé un autre temps, pour la découverte cette fois-ci d'un support de médiation ludique, conçu comme un support d'animation au sein des Espaces Parents : Class'Parents.

Cet outil a été conçu à partir de l'engagement d'associations familiales et de parents d'élèves, qui souhaitaient créer un support permettant aux parents de se familiariser avec le fonctionnement du système scolaire et d'échanger sur leur vécu de parents face à l'école (avec l'accompagnement de l'agence Valorémis). Fruit d'un travail collaboratif, la réalisation de Class'Parents a reçu le soutien de l'Unaf.

Ainsi, les associations familiales et partenaires de l'Udaf ont pu découvrir plus amplement cet outil, à travers une séance de jeu, qui a suscité un vif intérêt.
L'outil Class'Parents est également diffusé au niveau national. Pour toute information, il est possible de télécharger le livret de présentation.

Contact : rdulck udaf67.fr

67

Lutter contre le gaspi et aider les plus démunis

mar, 11/26/2019 - 15:34

L'Udaf s'est lancée depuis 2017 dans la lutte contre le gaspillage alimentaire en mettant en place des actions de sensibilisation en direction des familles accompagnées par ses services, des associations familiales et de ses salariés.

Pour 2019, il a été décidé de mettre à profit les compétences du groupe « anti-gaspi » dans le cadre d'une action solidaire en direction des personnes sans domicile fixe ou en habitat précaire de Moselle-Est.

Sur deux journées, à partir de denrées alimentaires obtenues auprès de la Banque alimentaire de Moselle, des ateliers cuisine ont été menés avec des personnes accompagnées.

Des soupes et cakes préparés dans ces ateliers, ont été distribués pendant les permanences des accueils de jour et lors des maraudes menées par les équipes de l'Udaf. Des produits de première nécessité et d'hygiène ont également été collectés et distribués lors de ces 2 journées.

Voir les articles : Sarreguemines, Forbach

57

Prochainement, un spectacle musical « Raconte-moi une histoire » pour les Parents solos de la Mayenne

mar, 11/26/2019 - 15:33

Le samedi 7 décembre 2019, les Parents Solos de la Mayenne, accompagnés de leurs enfants, pourront assister gratuitement au spectacle musical « Raconte-moi une histoire ».

Petits et grands partageront ensemble des émotions au travers d'histoires en musique contées par Magalie Grégoire et Stéphane Robin de la compagnie « A fleur de scène ».

Un pot d'amitié sera ensuite proposé afin de clôturer l'après-midi passé ensemble.

Flyer en ligne

@ : epatard udaf53.unaf.fr

53

Soutien aux aidants familiaux : audition de l'Udaf de Maine et Loire à l'Assemblée Nationale

mar, 11/26/2019 - 15:32

Le 19 novembre dernier, une délégation de l'Udaf de Maine et Loire composée de la Présidente et du responsable du pôle action familiale était reçue à l'Assemblée Nationale pour une audition sur la thématique du soutien aux aidants familiaux mis en œuvre au niveau départemental.

Mme Stella Dupont, députée de la circonscription de Maine et Loire, à l'initiative de cette rencontre, avait associé Mme Vidal députée de Seine Maritime. Cette dernière, très sensible à la problématique des aidants, fut particulièrement impliquée dans l'écriture des 17 mesures de la stratégie nationale de mobilisation et de soutien 2020-2022 « Agir pour les aidants » qui venait d'être dévoilée quelques semaines auparavant par le 1er Ministre. En savoir plus

Les parlementaires très à l'écoute, ont pu ainsi réaliser tout le travail mené depuis des années par l'UDAF 49 pour promouvoir une politique départementale en faveur des aidants. Et comme le centre de ressources et de soutien aux aidants de l'UDAF n'aurait pu voir le jour sans le soutien du conseil départemental de Maine-et-Loire, notre Institution avait demandé qu'une représentante du CD 49 puisse être associée pour l'audition, occasion de démontrer l'importance d'une volonté politique publique et du partenariat.

Nul doute que la démarche initiée en Maine et Loire a permis d'illustrer parfaitement ce que pourrait être, sur l'ensemble des territoires, la déclinaison opérationnelle de bon nombre des mesures de la stratégie de mobilisation souhaitée par le gouvernement.

www.aidants49.fr

49

L'Udaf de la Haute-Loire organise sa Conférence des Mouvements

mar, 11/26/2019 - 15:30

Le 22 novembre dernier, l'Udaf de la Haute-Loire a tenu sa traditionnelle Conférence des Mouvements. Cette année, le thème proposé était : La conduite de projet.

Devant les représentants des associations familiales, Yves Tréhin, Vice-président de l'Udaf et représentant ADMR a développé, dans un premier temps, chaque étape du processus de conduite de projet : le montage (initiation, planification), la mise en place (exécution, pilotage), le suivi, l'évaluation et les actions correctives.

Dans un second temps, il a traité des pratiques liées à la gestion du projet : l'établissement des coûts, des délais, la prise en compte des risques, de la qualité, la communication et les partenaires.

Un après-midi riche en enseignement.

@ : f.rioufreyt udaf43.org

43

Pages