S'abonner à flux Les News de l'UNAF Les News de l'UNAF
L'UNAF est l'institution nationale chargée de promouvoir, défendre et représenter les intérêts de toutes les familles vivant sur le territoire français, quelles que soient leurs croyances ou leur appartenance politique. Elle anime le réseau des 100 Unions Départementales des Associations Familiales (UDAF) et des 22 Unions Régionales des Associations Familiales (URAF), et les appuie dans leurs missions institutionnelles et de services aux familles.
Mis à jour : il y a 2 min 46 sec

Justice : Projet de loi ratifiant l'ordonnance n° 2019-738 du 17 juillet 2019 prise en application de l'article 28 de la loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice

ven, 11/08/2019 - 09:30
Notamment : mesures de coordination en matière de PJM afin de permettre aux majeurs protégés hospitalisés ou hébergés de bénéficier d'un compte bancaire personnel, y compris lorsque les mesures de protection sont confiées à des mandataires judiciaires ayant la qualité de préposés d'établissement, qui sont aujourd'hui tenus aux règles de la comptabilité publique. Voir en ligne : http://intradoc.unaf.fr/exl-php/vue...

UDAF Drôme : Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux (ISTF)

jeu, 11/07/2019 - 17:10
L'Udaf anime un service d'Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux (ISTF) pour les accompagner dans leurs démarches. Ce service est porté conjointement avec deux autres associations sur la Drôme : l'ATMP et PARI. Voir en ligne : http://intradoc.unaf.fr/exl-php/vue...

PF : Arrêté du 28 octobre 2019 modifiant l'arrêté du 29 juin 1994 fixant les dates de versement des prestations familiales par les caisses d'allocations familiales

jeu, 11/07/2019 - 09:30
Le paiement des prestations familiales versées mensuellement est effectué le cinquième jour du mois suivant celui pour lequel les prestations sont dues ou le jour ouvré suivant le plus proche si le cinquième jour n'est pas un jour ouvré. le montant du complément de libre choix du mode de garde restant dû est versé dans un délai ne pouvant dépasser le septième jour suivant la déclaration ou le jour ouvré suivant le plus proche si le septième jour n'est pas un jour ouvré. Voir en ligne : http://intradoc.unaf.fr/exl-php/vue...

Dans les médias

mer, 11/06/2019 - 13:07
Presse nationale

Sollicitations et retombées médiatiques suite à la conférence de presse commune : 60 Millions de consommateurs/Unaf : « Plafonnement des frais bancaires pour incidents : les promesses non tenues des banques »

Libération – 24/10/2019 –« Des associations et les banques s'écharpent sur les frais facturés aux clients fragiles ».

L'Express.fr – 24/10/2019 – « Les banques accusées de ne pas tenir leurs engagements avec les clients fragiles ».

LCI – 24/10/2019 –« Plafonnement des frais d'incidents bancaires : « Le bilan est accablant » selon 60 millions de consommateurs ».

JDE Le journal de l'Economie -24/10/2019 – « Un bilan « accablant » pour les banques engagées à protéger les clients fragiles ».

Economie-Matin – 24/10/2019 – « Les banques respectent-elles le plafonnement des frais d'incidents bancaires pour les clients fragiles ? ».

Boursorama – 24/10/2019 – « Des associations et les banques s'écharpent sur les frais facturés aux clients fragiles ».

Boursorama – 24/10/2019 – « Frais bancaires : les banques accusées de ne pas tenir certains engagements ».

BFM TV – 24/10/2019 – « Plafonnement des frais bancaires : 60 millions de consommateurs dénonce une « trahison des banques » ».

France Bleu – 24/10/2019 – « Plafonnement des frais bancaires : les banques accusées de ne pas tenir leurs engagements ».

BFM avec RMC – 24/10/2019 – « Malgré leurs promesses, les banques profitent toujours autant de leurs clients les plus fragiles ».

Sud Radio – 24/10/2019 – « Le plafond de frais d'incidents bancaires pour clients fragiles ? « Une usine à gaz ! » ».

Le Télégramme – 24/10/2019 – « Banques. Accusées de ne pas tenir leurs engagements vis-à-vis des clients fragiles ».

Mieux vivre votre argent – 24/10/2019 – « Plafonnement des frais d'incidents bancaires : les banques ne tiennent pas leur promesse ».

Le Bien Public – 24/10/2019 – « Plafonnement des frais : les banques accusées de ne pas tenir certains engagements ».

La Voix du Nord – 24/10/2019 – « Des associations de consommateurs accusent les banques de violer leurs promesses à Emmanuel Macron ».

Atlantico – 24/10/2019 – « Des associations accusent les banques de ne pas tenir certains engagements vis-à-vis des clients fragiles ».

Les Echos – 25/10/2019 – « Frais d'incidents : Bercy maintient la pression sur les banques ».

La Financepourtous.fr – 25/10/2019 – « Banque : le plafonnement des frais d'incidents bancaires peu appliqué ».

Assurance&banques 2.0 – 25/10/2019 - « Meilleurebanque.com : le Plafonnement des frais bancaires non respecté par les banques vis-à -vis des clients fragiles ».

Actu Orange – 25/10/2019 – « Faut-il plafonner les frais bancaires ? ».

Paris-Normandie – 25/10/2019 – « Les banques accusées de ne pas respecter le plafonnement des frais d'incidents bancaires ».

Le Parisien – 27/10/2019 – Marie-Andrée Blanc, Présidente de l'Unaf citée dans l'article : « Monsieur le Premier ministre, investissons dans ce qui marche ! ».

Aujourd'hui en France – 27/10/2019 - « Monsieur le Premier ministre, investissons dans ce qui marche ! ».

Dans les régions

La République du Centre - 31 octobre 2019 - Udaf Loiret : Un point conseil est désormais ouvert à l'Udaf 45 pour mieux gérer son budget

Lozère Nouvelle - 31 octobre 2019 - Udaf Lozère : L'Udaf de la Lozère, labellisée par l'Etat

L'Echo du 30 octobre 2019 - Udaf Indre : Troubles Dys : une plateforme à ouvert à Chateauroux

France-Antille du 30 octobre 2019 - Udaf Guadeloupe : La conférence territoriale de l'action sociale et de la famille est installée

L'Aisne du 28 octobre 2019 - Udaf Aisne : Lutter plus efficacement contre les dettes

La Montagne du 28 octobre 2019 - Udaf Haute-Loire : Le tout premier forum dédié à la parentalité s'est déroulé samedi à la salle polyvalente

10

Dans Mon Hall 2 : la seconde édition du festival de cinéma de quartier !

mer, 11/06/2019 - 11:19

Une délégation de l'Udaf était présente le 25 octobre 2019 à l'Hôtel de ville de Lyon, pour assister au festival Dans Mon Hall 2 (DMH), aux côtés de la délégation de la CSF (Confédération Syndicale des Familles).

Cet évènement vient clôturer la saison 2 du projet Dans Mon Hall, dans laquelle se sont engagées deux sections locales de la CSF (La Riche et Joué-Lès-Tours).

Fin 2017, habitants et bénévoles ont participé à la réalisation de « La Halte », ensemble de 3 courts-métrages : le voyageur, le gardien des Sables et les Amazones, qui ont été projetés lors du festival, ainsi que l'ensemble des courts-métrages réalisés cette saison.
Les participants ont ainsi pu visionner les autres projets, et en apprécier la singularité.

Dans Mon Hall est co-porté par la CSF et la société de production De l'Autre Côté du Périph', et met en valeur les quartiers populaires et leurs habitants, autour de la réalisation de court-métrages (pour en savoir plus

« La Halte » a reçu le prix du « meilleur décor » pour le char (les Amazones) fabriqué de toutes pièces, à partir d'un échafaudage de chantier que la réalisatrice avait habillé d'un grillage et que les enfants ont complètement fait disparaître sous leurs décors.

Encore bravo aux habitants de ces deux quartiers de l'agglomération tourangelle, ainsi qu'aux bénévoles de la CSF, qui ont porté avec passion ce projet en faveur du vivre-ensemble !

#quartiers #CSF #vivre-ensemble #festival

37

PédaGoJeux, piloté par l'Unaf, était présent à la Paris Games Week pour animer l'espace « PGW JUNIOR », un espace dédié aux familles et enfants

mer, 11/06/2019 - 11:14

Le collectif PédaGoJeux, piloté par l'Unaf, a animé l'espace Junior lors de 10e édition de la Paris Games Week qui s'est tenue au parc des expositions de Paris du 30 octobre au 3 novembre 2019.

Ces rencontres ont permis à l'Unaf de promouvoir le jeu vidéo en famille, d'accompagner les parents dans la gestion des jeux vidéo avec leur enfant, de répondre à leurs préoccupations mais aussi d'informer sur l'importance du respect de la signalétique PEGI avec notamment un jeu ludique sur la signalétique développée par l'Unaf.

A cette occasion, l'Unaf a pu également présenter l'action du collectif PédaGoJeux et échanger sur l'enjeu de la prévention du jeu vidéo responsable mais aussi l'usage des écrans au sein des familles notamment en renforçant l'accompagnement des parents, avec Sophie Cluzel, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées et Adrien Taquet, Secrétaire d'État chargé de la protection de l'enfance auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé.

Le jeudi 31 octobre, au lounge parents de la PGW, un échange a été organisé avec des parents, Adrien Taquet, Secrétaire d'État, Olivier Gérard, coordonnateur du Pôle Médias et usages numérique à l'Unaf et Jennifer Wacrenier, PEGI Project Manager de PEGI S.A, autour du jeu vidéo au sein de la famille, les problématiques rencontrées et leur attentes.

Ce même jour, PédaGoJeux a également organisé sa rencontre annuelle avec ses ambassadeurs : le matin, des interventions autour de la question du e-sport et l'après-midi, l'organisation de trois ateliers : l'un sur la parentalité numérique animé par Olivier Gérard et Stéphanie Pouria de l'Unaf, un second sur la signalétique PEGI, animé par Jennifer Wacrenier et un troisième, sur un jeu de sensibilisation « Stop la violence ! » qui permet d'aborder différentes formes de violence au collège par Internet sans crainte.

Cette journée a été introduite par Adrien Taquet qui a rappelé la nécessité de poursuivre et renforcer le déploiement d'actions de prévention notamment via le réseau des ambassadeurs PédaGoJeux.

@ : num unaf.fr

2

PCB : Calendrier des formations 2020

mer, 11/06/2019 - 11:14
2.5

La Présidente de l'Unaf a rencontré Dominique Libault, Directeur de l'Ecole nationale supérieure de Sécurité sociale

mer, 11/06/2019 - 11:11

Marie-Andrée Blanc, Présidente de l'Unaf, a rencontré à Paris, mardi 22 octobre 2019, Dominique Libault, Directeur de l'Ecole nationale supérieure de Sécurité sociale (appelée également « EN3S »). Celle-ci assure la production et la transmission de connaissances en appui de la transformation de la protection sociale en France et à l'international ; elle contribue à former les dirigeants, les managers mais aussi tous les acteurs de la protection sociale.

Dans le cadre des « Grands dossiers de la protection sociale » (série de conférences organisée par l'EN3S), Marie-Andrée Blanc avait récemment été invitée à participer à une table ronde qui a trouvé son prolongement naturel lors de cet entretien auquel assistait également Nathalie Serruques, chargée de mission du pôle Droit de la famille, Parentalité, Protection de l'enfance.

Nombre de sujets ont pu être abordés : la place des pères, l'exercice d'une coparentalité équilibrée, l'évolution du congé parental, la situation des accueils collectifs d'enfants, l'accueil en établissement et au domicile des personnes âgées, ou encore les problématiques concernant les proches aidants.

Dominique Libault a remis à Agnès Buzyn, en mars 2019, le « rapport sur la concertation Grand âge et autonomie » et avait formulé 175 propositions pour une politique nouvelle et forte du grand âge en France. Marie-Andrée Blanc a souligné la grande qualité du travail réalisé en relevant malheureusement l'absence de la protection juridique des majeurs ainsi que la faible place consacrée aux familles dans le rapport. Lire en rappel le communiqué de presse.

Cet entretien a été justement l'occasion pour l'Unaf de valoriser un projet d'expérimentation actuellement en cours d'élaboration au sein du réseau Unaf/Uraf/Udaf. Il s'agit d'un projet de médiation familiale, tourné vers les aidants et dédié aux conflits familiaux en lien avec les problématiques rencontrées par les familles lors de la perte d'autonomie d'un proche (dans une situation de handicap ou de vieillissement), par exemple.

La rencontre s'est conclue par une proposition de collaboration entre l'EN3S et l'Unaf dont il reste dorénavant à examiner les possibilités de mise en œuvre, à horizon de janvier 2020.

Nathalie Serruques, chargée de mission au pôle « Droit de la Famille - Parentalité - Protection de l'enfance » accompagnait la Présidente de l'Unaf.

Contact : Jean-Philippe Vallat (jpvallat unaf.fr), Céline Bouillot (cbouillot unaf.fr), Nathalie Serruques (nserruques unaf.fr)

2

19 novembre 2019 : l'Unaf organise une journée dédiée aux groupes d'enfants de parents séparés !

mer, 11/06/2019 - 11:11

A l'occasion des 30 ans de l'adoption de la Convention des droits de l'enfant par l'ONU, l'Unaf organise le mardi 19 novembre, à Paris, une journée dédiée à une action innovante au service des enfants et des familles concernés par la séparation !

Cette journée va mettre en lumière le savoir-faire de professionnels qui ont développé une expertise dans ce domaine, depuis de nombreuses années, non seulement au cœur de l'action des Udaf (les Udaf d'Ille-et-Vilaine et de Corrèze témoigneront de leur expérience lors de cette journée) mais aussi en dehors de notre réseau : Audrey Ringot (Présidente de l'APMF mais qui interviendra aussi au titre d'Avec des mots Médiation), Brigitte Le Borgne (Après la rupture - As'trame France) et Jocelyne Dahan (grand témoin) ont accepté de partager avec nous le fruit de leurs réflexions !

L'Unaf est heureuse d'inviter :

  •  toutes celles et ceux qui animent eux aussi des groupes d'enfants de parents séparés
  •  celles et ceux qui souhaiteraient se lancer prochainement dans un tel projet
  •  les curieux, avides d'en savoir plus et de découvrir ces actions originales
  •  les personnes en responsabilité au sein des pouvoirs publics qui peuvent nous aider à faire changer les lignes… !

Cette journée inédite est accessible à toutes et tous, gratuite.

Pour vous inscrire, il suffit de cliquer ici ou sur le lien cliquable dans le programme de la journée !

Contacts : Hélène GUILLAUME (hguillaume unaf.fr et 01.49.95.36.18) et Nathalie Serruques (nserruques unaf.fr)

3.

Accueil du jeune enfant : 6 années de baisse de l'accueil par assistants maternels

mer, 11/06/2019 - 11:11

Tous les trimestres, l'ACOSS (caisse nationale des Urssaf) publie les statistiques des particuliers employeurs, dont ceux des assistants maternels.

Les chiffres du 2e trimestre 2019, publiés fin octobre, révèlent que, sur 12 mois glissants, le volume des heures facturées par les assistants maternels n'a cessé de baisser depuis 6 ans. Il s'est contracté, sur cette période, de plus de 100 millions d'heures, soit l'équivalent de 64 000 enfants gardés à plein temps.

3.5

L'Unaf a rencontré l'AFA (Association Française des Aidants) sur la problématique des besoins des aidants

mer, 11/06/2019 - 11:11

L'Unaf, représentée par Céline Bouillot, chargée de mission au pôle « Protection sociale, santé, vieillesse », a rencontré l'AFA (Association Française des Aidants) sur la problématique des besoins des aidants. Au cours des échanges, ont été notamment abordées les questions du répit, de la situation des jeunes aidants, de la conciliation vie familiale – vie professionnelle, et du projet d'indemnisation du congé proche aidant.

L'Unaf souhaite en particulier souligner la mise en place, par l'AFA, à Paris, d'une action de médiation culturelle à destination des jeunes aidants de 13 à 17 ans.

Cette action se déroulera fin 2019 et début 2020 en 2 cycles de 3 ateliers (3 heures par atelier) encadrés par un animateur culturel et un psychologue.

L'objectif est de permettre aux jeunes aidants un moment de répit, ainsi que d'échanger.

Au cours de chaque cycle une activité culturelle spécifique sera pratiquée. Le jeune aidant aura ainsi la possibilité de choisir entre les deux cycles ci-dessous :

  • Cycle 1 : le théâtre d'improvisation en novembre 2019, Paris 14e
  • Cycle 2 : la photographie en janvier 2020, Paris 18e

Informations et bulletin d'inscription en ligne ici !

N'hésitez pas à relayer l'information !

4

Jeunes aidants : l'Unaf a rencontré l'association JADE (Jeunes AiDants Ensemble)

mer, 11/06/2019 - 11:11

L'Unaf, représentée par Céline Bouillot, chargée de mission au pôle « Protection sociale, santé, vieillesse », a rencontré l'association JADE (Jeunes AiDants Ensemble) afin d'échanger sur une problématique qui reste mal connue : celle des jeunes aidants.

Plusieurs centaines de milliers d'enfants, d'adolescents ou de jeunes adultes de moins de 25 ans viennent en aide, de manière régulière et fréquente, à un membre de leur famille qui est malade, en situation de handicap ou de dépendance.

Cette aide régulière peut être apportée de manière permanente ou non et prendre plusieurs formes notamment : soins, démarches administratives, communication, activités domestiques, accompagnement, vigilance permanente, soutien moral.
Elle peut avoir des conséquences positives, notamment lorsque les jeunes bénéficient eux-mêmes de soutien, comme elle peut entraîner des difficultés non négligeables en termes de santé publique : troubles du sommeil, angoisse, dépression, négligence de soins, décrochage scolaire, désinsertion sociale.

De futurs échanges auront lieu entre nos deux organisations, notamment concernant la diffusion sur l'ensemble du territoire d'un dispositif de répit pour les jeunes aidants mis en place par JADE : les ateliers cinéma-répit.
Les ateliers cinéma-répit JADE ont été co-fondés en 2014 par Françoise Ellien, psychologue clinicienne et directrice du réseau de santé SPES et Isabelle Brocard, réalisatrice, pour offrir un temps de répit et un lieu d'expression à de jeunes aidants franciliens. Ces ateliers, soutenus par le conseil départemental de l'Essonne qui multiplie ses actions envers les aidants, donnent à ces jeunes l'occasion de faire communauté qu'ils soient aidants d'une mère malade, d'un père en situation de handicap, d'une sœur polyhandicapée ou d'un frère atteint de TSA…

En 2018, l'association nationale a obtenu l'appui de la CNSA pour expérimenter des dispositifs d'ateliers JADE en régions. Des ateliers JADE en Occitanie et en région PACA voient le jour grâce à l'appui incontournable des collectivités locales et des associations du territoire.

L'association nationale JADE mobilise désormais les pouvoirs publics pour renforcer le développement d'une offre harmonieuse de dispositifs de répit dans le but de prévenir les risques psycho-médico-sociaux auxquels sont souvent exposés ces jeunes.

Pour plus d'information sur les ateliers JADE, cliquez ici.

@ : cbouillot unaf.fr

5

Pjm : le Rapport « El Khomri » sur les métiers du grand-âge a été publié

mer, 11/06/2019 - 11:11

Le Rapport relatif à la mission menée par Myriam El Khomri sur les métiers du grand-âge a été publié le 29 octotre dernier.

C'est dans ce cadre que l'interfédération (Unaf, Fnat et Unapei) avait été reçue en audition. A cette occasion, elle avait pu faire entendre les difficultés notamment du secteur de la protection juridique, très lié aux problématiques de l'autonomie et du grand âge. Pour l'Unaf, les difficultés d'attractivité et de manque de reconnaissance des métiers de la protection juridique, similaires à ceux des métiers du grand âge, doivent être incluses dans le cadre de la Loi autonomie grand-âge.

Le rapport de Myriam El Khomri sur les métiers du grand âge dresse un constat que nous partageons, sur la hausse à venir du nombre de personnes à accompagner dans l'autonomie avec le vieillissement de la population, et de la précarité salariale des métiers du lien et de l'accompagnement (17% des accompagnants vivent avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté). La mission propose notamment une revalorisation salariale des métiers du grand âge et de l'autonomie, avec un investissement demandé de 200 millions d'euros, une aide kilométrique forfaitaire pour faire face aux dépenses de transport, et une meilleure formation de ces professions.

Environ 830.000 personnes travaillent actuellement auprès des personnes âgées. Il en faudra au moins 20% de plus d'ici 2030.

pmorin unaf.fr

5.5

La consigne pour les emballages plastiques : fausse bonne idée ? l'Unaf reçue par Pierre-Yves Burlot, conseiller Economie Circulaire au cabinet de Brune Poirson

mer, 11/06/2019 - 11:10
L'Unaf reçue par Pierre-Yves Burlot, conseiller Economie Circulaire au cabinet de Brune Poirson, le 24 octobre dernier. Oui à la consigne pour le réemploi local des bouteilles en verre, non à la consigne des bouteilles plastiques à usage unique !

La réintroduction de la consigne en France, pour les seuls emballages plastiques de boissons à usage unique, pose de nombreuses questions quant à son opportunité, sa mise en œuvre, son coût et son efficacité environnementale et de ce fait suscite de nombreux débats dans la société civile et au sein des collectivités territoriales.

Un comité de pilotage (Copil) « consigne » a été mis en place dès l'annonce du projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire au ministère de la transition écologique et solidaire. L'Unaf a été désignée pour en être membre.
Le champ d'analyse et de propositions de ce Copil porte sur le futur article de la loi , le L.541-10-8 « autorisant le gouvernement à rendre obligatoire des dispositifs de consigne pour réemploi, réutilisation ou recyclage afin d'atteindre les objectifs législatifs de traitement des déchets ménagers ».
Jacques Vernier, son Président , vient de rendre son rapport, le 14 octobre dernier.

L'Unaf, représentée par Dominique Allaume Bobe, administratrice en charge du développement durable, a été invitée, dans ce contexte, à exprimer l'approche familiale auprès du conseiller Economie circulaire de Brune Poirson, Pierre-Yves Burlot, le 24 octobre dernier.

L'Unaf a rappelé qu'elle défend une vision globale de la politique des déchets ménagers dans une approche d'économie de ressources, de lutte contre le gaspillage, d'emplois « durables » et d'acceptabilité pour les familles notamment au regard de l'incidence sur leur budget des efforts qu'elles font, des éco-contributions et des taxes qu'elles acquittent.

En ce qui concerne les emballages plastiques, ils sont devenus aujourd'hui un enjeu de société par les pollutions qu'ils engendrent notamment sous forme de continent de plastiques dégradés dérivant dans les océans. La question de la pollution plastique ne saurait toutefois se limiter aux seuls emballages plastiques et encore moins aux bouteilles plastiques, qui ne représentent que 10% des déchets plastiques totaux. Le problème est d'envergure d'autant plus que la France est en retard comparativement aux performances de recyclage des pays voisins et que la grande partie des produits et emballages en plastique ne disposent d'aucune filière de recyclage (emballages multicouches, PVC, produits jetables, jouets, matériel de sport, bricolage, ...) alors que le gouvernement s'est fixé un objectif de recyclage de 100% des plastiques à l'horizon 2025.

Pour l'Unaf, la priorité est de permettre aux collectivités locales de continuer leur montée en puissance du service public de la collecte et du tri sélectif de tous les emballages ménagers dont tous les plastiques et de développer massivement des solutions de collecte sélective pour les emballages consommés hors foyer et qui n'en ont pas aujourd'hui (vente à emporter, fast-food, consommation nomade, ...).

Les contribuables-consommateurs ont d'ailleurs largement permis, depuis 1992, par le paiement de la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) ou de la Redevance d'Enlèvement des Ordures Ménagères ( REOM) et l'acquittement du « point vert » aux investissements nécessaires (centres de tri, déchetteries, points d'apports volontaires, …). Et depuis 2015, ils ont dû participer financièrement à l'extension des consignes de tri plastique. Il ne serait question que la montée en puissance des collectivités territoriales dans ce domaine soit remise en cause et fragilisée par l'existence d'un double système de collecte sélective public et privé. D'autant plus que pour ce dernier mode privé il représentera un coût annuel de 600 M€ supplémentaire toujours payé par le consommateur. Le prix des denrées ne manquera pas invariablement d'augmenter et ce en pleine crise du pouvoir d'achat des français. Et en termes d'impacts environnementaux, une étude de la mesure est toujours attendue pour évaluer son opportunité environnementale. La priorité de toute politique publique doit être la prévention de la production de déchets, l'augmentation du réemploi (emballages réutilisables) tel que pour le verre voire les emballages en métal et la sortie des emballages jetables ou à usage unique.

Il reste que pour l'Unaf, la vraie question de fond est de déterminer qui paiera ce nouveau système demandé par « le collectif boissons » composé des producteurs industriels de sodas et d'eaux minérales et quelle sera la répercussion sur le budget des familles, TVA comprise ? C'est pourquoi Dominique Allaume Bobe a demandé qu'une étude soit menée avant toute prise de décision politique pour que les familles et leur environnement n'en soient pas les grands perdants.

6

« Familles en fête » 2e édition, 1300 personnes venues partager des moments complices

mer, 11/06/2019 - 11:10

Pour la deuxième année consécutive, l'Udaf de l'Ariège a organisé « Familles en fête », dimanche 29 septembre 2019, de 11h à 17h.

Proposé dans un parc municipal propice à ce type d'événement, l'Udaf offrait une multitude d'activités et d'ateliers qui ont pour objectifs de favoriser la complicité entre les membres de la famille et notamment les parents et les enfants.

Ainsi, les familles pouvaient s'initier au massage parent-enfant, jouer à des jeux coopératifs et de société, fabriquer ensemble des maisons à oiseaux, être pris en photo en plein porté acrobatique, profiter de lectures à haute voix et de livres à disposition, faire des promenades à poney, s'ouvrir à la nature grâce à un parcours parmi les arbres les yeux bandés...

Cette action a donc attiré un public nombreux, 1300 personnes ont été comptabilisées par une petite équipe de bénévoles volontaire et soudée. Cette action est proposée dans le cadre du REAAP de l'Ariège.

Pour plus d'information, contactez l'UDAF 09, Caroline Leroy : cleroy udaf09.unaf.fr ou 05.61.05.46.01.

Site Internet : www.udaf09.fr et page Facebook /udaf.ariege/

09

Atelier parentalité sur le thème : : « Nos enfants & les écrans : Avantages - Enjeux - Dangers"

mer, 11/06/2019 - 11:10

L'Udaf 21 a organisé le samedi 19 octobre dernier, un atelier ouvert à tous les parents et leurs enfants sur le thème : « Nos enfants & les écrans : Avantages - Enjeux - Dangers".

Cet atelier, qui a affiché complet, a permis aux parents et aux enfants de réfléchir ensemble, autour de Lionel Dépendances Sophrologue de Dépendances 21-71 spécialisé écrans et addictions et Pauline, Psychologue clinicienne, sur nos usages des écrans en famille.

Un article en double page du quotidien local « le Bien Public » a publié un reportage sur cet atelier organisé par l'Udaf. Il a également permis de plonger dans le quotidien d'une famille côte d'Orienne entre ordinateurs partagés, téléphones portables et surveillance bienveillante.

Merci à nos intervenants, participants et à tous les enfants !

Plus d'informations au 03.80.53.13.87 ou mail : udaf21 udaf21.unaf.fr

21

Pages