S'abonner à flux Les News de l'UNAF Les News de l'UNAF
L'UNAF est l'institution nationale chargée de promouvoir, défendre et représenter les intérêts de toutes les familles vivant sur le territoire français, quelles que soient leurs croyances ou leur appartenance politique. Elle anime le réseau des 100 Unions Départementales des Associations Familiales (UDAF) et des 22 Unions Régionales des Associations Familiales (URAF), et les appuie dans leurs missions institutionnelles et de services aux familles.
Mis à jour : il y a 13 heures 37 min

L'Unaf dans les médias

mar, 09/10/2019 - 17:12
Presse nationale

Droit de la famille n°7 - Juillet-Août 2019 - L'Unaf citée dans l'article : « Coopération des parents la résidence alternée soutient la coparentalité ».

Liaisons Sociales n° 17859 – 18/07/2019 – « Partenariat entre l'Unaf et Action Logement pour mieux accompagner les salariés en difficulté ».

Actualités Sociales Hebdomadaires – 26/07/2019 – L'Unaf citée dans l'article : « Un accompagnement peut en cacher un autre ».

Retombées médiatiques suite au communiqué de presse « Aidants familiaux : un pas décisif vers l'indemnisation du congé »

Le Parisien – 30/07/2019 – Interview de l'Unaf : « Aidants familiaux : vers une reconnaissance et une meilleure prise en charge »

Aujourd'hui en France – 31/07/2019 – Interview de l'Unaf : « Un peu de répit pour les aidants »

L'Est Eclair – 31/07/2019 – Interview de l'Unaf : « Aidants familiaux : quelles sont les pistes du gouvernement pour les soutenir ? »

Horizons Centre Ile de France - N° 1537-1538 vendredi 9 au jeudi 15 août 2019 – L'Unaf citée dans l'article : « Aidants familiaux : vers une reconnaissance »

Weka.fr – 16/08/2019 – « L'Unaf et Action Logement au chevet des salariés en difficulté ».

Agevillage – 19/08/2019 – L'Unaf citée dans l'article « Tuteur familial : où trouver du soutien ? » (cf. Guide Curateur ou tuteur familial - Suivez le guide !)

Capital – 21/08/2019 – L'Unaf citée dans l'article : « Revalorisation des APL : ce que vous allez perdre en octobre, selon votre profil ».

Femme Actuelle - N° 1822 - lundi 26 août au dimanche 1er septembre 2019 – Interview de Guillemette Leneveu, Directrice Générale de l'Unaf dans l'article : « Familles nombreuses, familles heureuses ! ».

Cbanque.com – 28/08/2019 – L'Unaf citée dans l'article :« Pourquoi ma banque me fait-elle payer (si cher) le découvert ? ».

Le Point – 29/08/2019 – L'Unaf citée dans l'article : « La clinique des « gamers » ».

Presse Agence – 31/08/2019 – Marie-Andrée Blanc, Présidente de l'Unaf citée dans l'Agenda prévisionnel de la garde des sceaux, semaine du 2 septembre 2019

20 Minutes – 02/09/2019 - L'Unaf citée dans l'article : « Les pères porteurs d'évolutions ».

20 Minutes – 02/09/2019 - L'Unaf citée dans l'article : « Congé paternité : L'Autriche allonge la durée à un mois… Une réelle avancée ? ».

Le Figaro.fr – 02/09/2019 - L'Unaf citée dans l'article : « APL : ce qui va changer pour vous ».

Retombées médiatiques suite au communiqué de presse commun : Fédération hospitalière de France, Unaf, Sparadrap : « Accueil des enfants à l'hôpital : un rapport inédit proposant des pistes d'amélioration »

Dépêche AFP – 04/09/2019 – « L'hôpital a encore des progrès à faire sur la prise en charge des enfants (rapport) ».

20 Minutes – 05/09/2019 – « Hospitalisation des enfants : Un rapport pointe les faiblesses de la prise en charge ».

France Info – 05/09/2019 – « Plusieurs propositions pour améliorer la prise en charge des enfants à l'hôpital ».

Doctissimo – 05/09/2019 – « L'hôpital a encore des progrès à faire sur la prise en charge des enfants ».

Infirmiers.com – 05/09/2019 – « Accueil des enfants à l'hôpital : un rapport propose des pistes d'amélioration ».

Dans les régions

Le Républicain Lorrain 14 août 2019 – UDAF de la Moselle - LE NOUVEAU JARDIN PEDAGOGIQUE INAUGURE

Le Journal de l'Ile de La Réunion 13 août 2019 – UDAF de la Réunion - FAMILLES-VACANCES, LE TRAIT D'UNION QUI CHANGE TOUT

Horizons Centre Ile de France 9 août 2019 – UNAF - AIDANTS FAMILIAUX : VERS UNE RECONNAISSANCE

Ouest-France 8 août 2019 – UDAF de la Loire-Atlantique - HANDICAP : DES COLOCATIONS PLUTOT QUE L'HOPITAL

Le Télégramme 6 août 2019 – UDAF des Côtes d'Armor - FAMILLES. L'UDAF PREPARE SA RENTREE

La Manche Libre 3 août 2019 – UDAF de la Manche - UNE CONFERENCE A NE PAS MANQUER !

ouest-france.fr 31 juillet 2019 – UDAF de la Loire-Atlantique - HERIC. HANDICAPS PSYCHIQUES : LES EX-PATIENTS EN COLOCATION

Ouest-France 23 juillet 2019 - UDAF de la Manche - FAMILLES RURALES : UN ESPACE DEDIE AUX PARENTS

L'Echo 20 juillet 2019 – UDAF de la Corrèze - DES DISPOSITIFS AU PLUS PRES DES BESOINS

La Dépêche du Midi 22 juillet 2019 – UDAF du Tarn - L'UDAF TOUJOURS AU SERVICEDES FAMILLES TARNAISES

ASE : parution des rapports suite à la concertation à laquelle l'Unaf a participé

mar, 09/10/2019 - 17:07
Concertation sur l'aide sociale à l'enfance : publication des rapports des 6 groupes de travail

Le Secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, Adrien Taquet, a lancé, le 27 mars dernier, une concertation sur la prise en charge des enfants au titre de l'aide sociale à l'enfance.

Six groupes de travail coprésidés par des présidents de conseils départementaux et composés d'une grande variété professionnels et d'anciens enfants placés ont travaillé pendant trois mois pour faire des recommandations afin d'améliorer le fonctionnement de cette politique publique.

L'Unaf a participé à la totalité des travaux, apportant ainsi des contributions sur l'ensemble des thématiques abordées :

  • Permettre la saisine d'au moins deux juges pour les décisions les plus complexes concernant les enfants ;
  • Réaffirmer le rôle du projet pour l'enfant et de son référent ;
  • Systématiser le recensement et le traitement des événements indésirables et des cas de maltraitance en établissements ;
  • Promouvoir les différents types d'accueil familial et améliorer le statut des assistants familiaux ;
  • Mieux accompagner les enfants en situation de handicap à travers des équipes mobiles et des accueils de jour ;
  • Organiser l'intervention d'enseignants au sein des lieux d'accueil en protection de l'enfance ;
  • Anticiper et mieux préparer les fins de mesures de protection et le retour à domicile ;
  • Clarifier et renforcer le pilotage de cette politique publique.

L'Unaf a insisté sur l'importance de la participation des enfants et de ses parents aux décisions qui les concernent. L'attention à porter au maintien des liens au sein de la fratrie a également été soulignée.
L'essentiel de ces propositions ont été reprises au sein des différents rapports.

Les six rapports sont accessibles en ligne ici

@ : dpioli unaf.fr

4

Bienvenue dans le Réseau !

mar, 09/10/2019 - 16:22
1.5

L'Unaf rencontre Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

mar, 09/10/2019 - 16:12

Le 3 septembre dernier, la Présidente de l'Unaf, Marie-Andrée Blanc et la Directrice Générale, Guillemette Leneveu, ont rencontré la Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Nicole Belloubet, accompagnée de Marie-Charlotte Dreux, conseillère.

Les échanges ont porté sur les séparations, la bioéthique, la protection de l'enfance et la protection juridique des majeurs.

1

L'Unaf intervient dans le cadre des universités d'été de la Fédération Hospitalière de France à une table ronde portant sur « L'accueil des enfants à l'hôpital »

mar, 09/10/2019 - 16:12
Participation de l'Unaf à la rédaction d'un guide sur l'accueil des enfants à l'hôpital public

Le comité international des droits de l'enfant en charge de l'observation de la mise en application de la Convention internationale relative aux droits de l'enfant dressait, en 2014, un bilan mitigé quant aux conditions d'hospitalisation des enfants dans notre pays.

Fort de ce constat, le Défenseur Des Droits publiait, en 2015, une décision cadre, à la rédaction de laquelle l'Unaf avait été associée, en demandant aux différentes fédérations hospitalières de mener des actions d'amélioration notamment sur la présence parentale 24h/24, sur la présence des parents à l'endormissement et au réveil de l'enfant lors d'une chirurgie, au recueil de la parole de l'enfant…

La Fédération Hospitalière de France a souhaité associer étroitement le Défenseur Des Droits, l'Unaf, et l'association Sparadrap, à ses travaux de réflexion. Ceci a abouti à la rédaction d'un document de propositions visant à l'amélioration de l'accueil des enfants hospitalisés dans les établissements publics de santé.

Ces recommandations ont été présentées lors de l'université d'été de la Fédération hospitalière de France (FHF) du 4 septembre 2019.

Une table ronde, à laquelle participait la présidente de l'Unaf, Marie-Andrée Blanc, a permis de débattre des 5 axes :
- valoriser l'accueil des enfants à l'hôpital,
- mieux informer l'enfant ;
- recueilir la parole des enfants,
- renforcer la formation des professionnels,
- coordonner la prise en charge des mineurs non accompagnés et des 13 recommandations développées dans ce document.

Chaque proposition est accompagnée de textes de références et illustrée par des exemples de bonnes pratiques intéressantes et reproductibles que les auteurs ont pu identifier. Est ainsi citée l'action de l'Udaf de Paris qui a créé une halte-garderie sur le terrain de l'hôpital Necker afin de proposer à la fratrie un accueil, pendant que les parents sont au côté de l'enfant hospitalisé (p 17). Des témoignages d'acteurs de terrain ont également été intégrés. Objectif : faire de ce texte un document utile et opérationnel pour les équipes au sein des établissements.

A la suite de cette présentation, la Ligue de Football Professionnel (LFP) et la Fédération Hospitalière de France (FHF) ont signé une convention de partenariat pour le lancement d'un nouveau programme RSE « 1 but et au lit ! ». Ainsi, pour chaque but marqué durant le championnat de football 2019-2020 de Ligue 1 et ligue 2, 100€ seront versés pour l'achat de lits accompagnants, afin d'améliorer l'accueil des enfants à l'hôpital.

https://www.unaf.fr/IMG/pdf/accueil_des_enfants_hopital_web.pdf

https://www.unaf.fr/IMG/pdf/cp_commun_accueil_des_enfants_a_l_hopital.pdf

2.5

L'Unaf a rencontré Marc Fesneau, ministre chargé des Relations avec le Parlement

mar, 09/10/2019 - 16:10

Le 3 septembre dernier, la Présidente de l'Unaf, Marie-Andrée Blanc et la Directrice Générale, Guillemette Leneveu, ont rencontré Marc Fesneau, Ministre chargé des Relations avec le Parlement.

Les échanges ont notamment porté sur le calendrier parlementaire, la réforme constitutionnelle et sur la politique familiale. L'Unaf a ainsi rappelé son opposition à la sous-indexation des prestations familiales si cette mesure, déjà appliquée en 2019, devait être à nouveau présente dans le PLFSS 2020.

S'agissant des maisons des services publics, qui délivrent une offre de proximité à l'attention de tous les publics, le ministre a fait part de tout son intérêt sur une implication du réseau des udaf et des associations familiales dans ce nouveau dispositif.

Enfin, l'Unaf a annoncé qu'elle organisera un colloque le 23 janvier 2020 à l'Assemblée nationale sur le niveau de vie des familles sous le parrainage du député M. Jean-Noël Barrot, sur le thème : Revenus, dépenses, emploi, logement : avoir des enfants, ça change tout !".

1.5

L'Unaf rencontre Olivier Noblecourt, Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté

mar, 09/10/2019 - 16:08

Le 3 septembre dernier, la présidente de l'Unaf, Marie-Andrée Blanc, Guillemette Leneveu, directrice générale et Jean-Philippe Vallat, en charge de la direction des politiques et actions familiales et des études ont rencontré Olivier Noblecourt, Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.

Cet entretien a permis de dresser un bilan annuel de la stratégie des préventions et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes dont la concertation avait été lancée par le Chef de l'Etat le 17 octobre 2018, en présence de la présidente de l'Unaf, Marie-Andrée Blanc. L'Unaf avait activement contribué à la concertation et aux travaux préparatoires et de nombreuses Udaf ont participé aux travaux menés en régions pour la mise en oeuvre. Lire en rappel, la contribution de l'Unaf.

Le point a été fait sur l'ensemble des dossiers de la stratégie mais plus particulièrement sur les sujets plus familiaux : accueil des jeunes enfants, petits déjeuners gratuits à l'école, incitation à une tarification sociale des cantines, déploiement des points conseil budget, réforme de la PMI, travail sur l'hébergement d'urgence ou les « sorties sèches » de l'ASE.

Le délégué interministériel a salué l'investissement et la présence des Udaf sur ces thématiques. Il a insisté sur l'importance des hauts commissaires désignés dans les régions. L'Unaf souhaite profiter des élections municipales et de leurs suites pour interroger les municipalités et les intercommunalités sur les façons de se saisir des dispositifs mis en place par la stratégie dans certaines communes (petits déjeuners, aide pour les cantines scolaires). Elle s'est aussi interrogée, avec le délégué, sur les raisons des résultats décevants pour l'instant en termes de créations de places dans l'accueil collectif des jeunes enfants.

Les échanges ont également porté sur la concertation autour du Revenu universel d'activité (RUA) à laquelle l'Unaf participe et qui entame son second cycle autour des grandes questions comme le montant du RUA ou l'alternative entre la familialisation ou l'individualisation du revenu.

Enfin, l'Unaf a fait part de sa participation à la 1re conférence des acteurs de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté des 12 et 13 septembre prochains.

@ : jpvallat unaf.fr

2

L'Unaf reçue par le cabinet du ministre de l'Education nationale et de la jeunesse

mar, 09/10/2019 - 15:57

La présidente de l'Unaf, Marie-Andrée Blanc, et Rémy Guilleux, administrateur, ont
rencontré, le 5 septembre dernier, Isabelle Bourhis, conseillère sociale du cabinet du ministre de l'Education nationale et de la jeunesse, Jean-Michel Blanquer. Patricia Humann, coordonnatrice du pôle Ecole - Petite enfance - Jeunesse" assistait à l'entretien.

L'Unaf participera dorénavant aux rencontres régulières avec le ministre concernant les différents points d'actualité, avec les associations de parents d'élèves.
Les différents points sont abordés avec les chefs de projet comme pour le mois de septembre : le plan violence, la réforme du lycée général et technologique, la réforme de la voie professionnelle, Parcours sup…

Isabelle Bourhis a souligné l'importance de la réforme de la voie professionnelle qui a permis d'ores et déjà d'inverser la tendance à la baisse du choix de cette voie par les jeunes. Après 20 ans de déclin, en effet, la courbe remonte doucement. Le but est de faire évoluer les formations pour une meilleure insertion professionnelle. Certaines voies ne répondent plus à de forts besoins sur le marché du travail, comme la voie gestion et administration et il importe donc de réduire les effectifs. Il convient de rendre cette voie plus attractive notamment par la création de « Campus des métiers et de l'entreprise », munis des équipements les plus modernes, en parfaite adéquation avec ceux qu'utilisent les entreprises.

Du fait de la loi travail, un cadre national de référence entre les régions et l'Etat a été déterminé, qu'il importe actuellement de décliner par région. Un rapport de l'inspection générale est actuellement en cours et l'Unaf sera auditionnée.

L'Unaf a souligné le chantier important de l'orientation scolaire : les jeunes et les familles méconnaissent les métiers et les formations, en ont souvent une image faussée. Il faut aussi montrer aux jeunes qu'on peut évoluer dans ces métiers.

Isabelle Bourhis a indiqué que les régions n'étaient pas toutes au même niveau d'avancement concernant l'orientation. Il convient de les faire évoluer et sans être « adéquationniste » (adéquation de l'offre d'emploi et des formations), il est important de développer l'attrait des métiers du territoire.
Une vision que partage l'Unaf afin de redynamiser les territoires, notamment ruraux. L'Unaf a souligné à ce propos son souhait que les établissements scolaires puissent s'emparer d'actions culturelles et sportives portées par un territoire, afin de les redynamiser et d'attirer les jeunes.

Concernant les stages qui permettent aux jeunes de mieux connaître le monde du travail, le ministère s'est mobilisé vis-à-vis des quartiers politiques de la ville en proposant 30 000 places. L'Unaf a témoigné de l'action de parrainage de proximité qui peut aussi permettre à un jeune de bénéficier d'un meilleur réseau.

Concernant la réforme du lycée général et technologique, vécue actuellement par les élèves de 1re et de 2de, Isabelle Bourhis a souligné le très gros travail entrepris par les chefs d'établissement. Les retours sont plutôt positifs et les enseignants soulignent qu'ils sont plutôt satisfaits d'avoir des élèves qui ont vraiment choisi leur spécialité. Fin septembre cependant, des retours plus précis feront jour.

Isabelle Bourhis a expliqué que les lycées proposaient actuellement davantage d'enseignement qu'auparavant et qu'un travail avait été entamé avec le CNED pour certains enseignements optionnels afin que les académies puissent les proposer également, avec une prise en charge financière.

L'Unaf a évoqué le Plan violence annoncé par le ministre. Deux points posent questions : Lorsqu'un élève a été renvoyé à deux reprises, le plan prévoit que ses parents devront désormais signer un protocole d'accompagnement et de responsabilisation des parents par lequel ils s'engagent à améliorer le comportement de leur enfant.

_ L'Unaf a salué le fait que les allocations familiales ne soient pas supprimées car elles ne sont pas faites pour cela, et ce n'est pas une mesure efficace. Cependant : envisage-t-on d'aider les parents pour faire face au comportement violent de leur enfant ? Cela parait indispensable.

_ L'Unaf a évoqué les stages de responsabilité parentale. Deux Udaf les organisent actuellement avec succès, l'Udaf du Doubs et l'Udaf de la Haute Loire. Le ministère s'est déclaré intéressé par la démarche.

Dès la rentrée, il n'y aura plus besoin de l'accord des familles pour placer les polyexclus (environ 1 500 élèves considérés comme très perturbateurs) dans des classes-relais, a annoncé le ministre de l'Education nationale et de la jeunesse, Jean-Michel Blanquer. L'inspecteur académique pourra affecter les élèves les plus réfractaires dans l'une des 298 classes-relais pendant au moins 6 mois. Et ce, sans avoir besoin de l'accord de leurs parents.

L'Unaf reste mitigée par rapport à ce point. D'un point de vue légal, le ministère a souligné que le jeune reste élève de son établissement d'origine. Il a mis en avant le risque que comportait le maintien de l'élève violent pour les autres élèves (effet d'entraînement), pour les enseignants, ce que l'Unaf entend tout à fait. Le refus de la part des parents ne concerne par ailleurs que quelques familles et l'Unaf a insisté sur l'intérêt de s'appuyer sur des adultes ou des associations « relais » auprès de ces familles, afin de les convaincre du bénéfice pour le jeune de ces dispositifs relais.

Le ministère a aussi évoqué que les classes relais vont être renforcées pour un accueil à temps plein de ces jeunes. L'objectif est surtout qu'ils puissent être accompagnés et puissent vivre « autre chose » afin de les remotiver concernant leur parcours scolaire.

@ : phumann unaf.fr

3

Renouvellement de la convention-cadre entre l'Unaf et la délégation à la sécurité routière

mar, 09/10/2019 - 15:55

L'Unaf a signé le 3 septembre dernier le renouvellement de la convention-cadre portant sur la sécurité routière avec le Délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, ce pour une durée de 3 ans. Dominique Allaume-Bobe, administratrice, représentait l'Unaf. Elle était accompagnée d'Hélène Marchal, chargée de mission.

Cette convention a pour objet de fixer les grands axes de coopération et les engagements respectifs de chacun des signataires afin de favoriser la pérennisation des actions déjà menées en matière de sensibilisation et d'éducation à la sécurité routière et de développer de nouvelles actions.

Ce partenariat avec la délégation à la sécurité routière -DSR -existe depuis 2011 et implique des engagements de part et d'autre. La convention prévoit plusieurs actions à mener : les thèmes concernant les séniors, les trajets du quotidien ( automobile, vélo marche…) autour de l'école et le soutien des parents à l'apprentissage de la conduite (démarche de conduite supervisée).

Un soutien de la DSR figure également vis-à-vis des actions du réseau et de sa participation à différentes concertations.

Le délégué interministériel a fait part de son attachement au respect des valeurs, domaine dans lequel s'inscrit la sécurité routière avec le partage de la route et le respect d'autrui et des règles.

Il a indiqué sa fierté d'être associé au réseau constitué de l'Unaf, des Udaf, des Uraf et des mouvements familiaux. L'Unaf a marqué sa satisfaction de poursuivre ce partenariat, a rappelé l'engagement de son réseau au travers de ses actions de terrain et son rôle d'éducation auprès des familles.

@ : hmarchal unaf.fr

5

Actualités législatives du 2 au 6 septembre 2019 : Mission d'information parlementaire sur la politique familiale française

mar, 09/10/2019 - 15:52

Actualités législatives du 2 au 6 septembre 2019 : Mission d'information parlementaire sur la politique familiale française

Le 17 juillet dernier, la mission d'information de la Conférence des présidents sur l'adaptation de la politique familiale française aux défis de la société du XXIe siècle s'est réunie pour la première fois. Elle a procédé à la nomination de son Bureau ainsi constitué :

Président : M. Stéphane Viry (Vosges, LR)
Vice-présidents : Mme Pascale Boyer (Hautes-Alpes, LaREM)
Mme Christine Cloarec (Ille-et-Vilaine, LaREM)
M. Gilles Lurton (Ille-et-Vilaine, LR)
Mme Marie-Pierre Rixain (Essonne, LaREM)
Secrétaires : Mme Jacqueline Dubois (Dordogne, LaREM)
M. Jean-François Eliaou (Hérault, LaREM)
Mme Laure de la Raudière (Eure-et-Loir, UDI)
M. Bastien Lachaud (Seine-Saint-Denis, LFI)

La mission d'information a désigné Mme Nathalie Elimas (Val-d'Oise, MODEM), Rapporteure.
La liste des autres députés de la mission d'information est :

  • Thibault Bazin, Meurthe-et-Moselle LR
  • Jean-Louis Bourlanges, Hauts-de-Seine MODEM
  • Guillaume Chiche Deux-Sèvres LaREM
  • Charles de Courson, Marne LT
  • Pierre Dharréville, Bouches-du Rhône GDR
  • Paula Forteza, Français établis hors de France LaREM
  • Olivier Gaillard, Gard LaREM
  • Denis Masséglia, Maine-et-Loire LaREM
  • Frédérique Meunier, Corrèze LR
  • Zivka Park, val-d'Oise LaREM
  • Marie Tamarelle-Verhaeghe, Eure LaREM
  • Laurence Vauceubrock-Mialon, Allier LaREM
  • Michèle Victory, Ardècle Socialiste

La mission achèvera ses travaux au printemps 2020 au plus tard.

Les membres de la mission ont la possibilité de mener des entretiens et des déplacements au sein de leurs circonscriptions, notamment dans les organes qui sont partie prenante de la politique familiale.

Mme Nathalie Elimas, rapporteure, a exposé aux membres les axes qu'elle souhaitait explorer pour analyser ce qui constitue la famille au XXIe siècle. Elle souhaite notamment aborder la question des conséquences de l'ouverture de nouvelles voies de filiation, notamment pour les familles monoparentales, de l'évolution des allocations familiales entre universalité et versement des allocations dès la première naissance, le coût de la politique familiale, étendue à l'ensemble des étapes de la vie et notamment au soutien aux aidants, ainsi que l'évolution de la démographie française.

Au cours des débats d'autres suggestions de thématiques ont été proposées : la pertinence du quotient familial, le soutien à la parentalité, la lutte contre la pauvreté des enfants, la prise en charge de la dépendance, la lutte contre les violences familiales, l'application d'une politique familiale différenciée en fonction des territoires), sans d'ailleurs exclure que d'autres viennent s'y ajouter au cours des travaux.

@ : cmenard unaf.fr

6

Plans d'actions régionaux pour l'emploi et la transition écologique : Uraf, Udaf et associations familiales sont concernées

mar, 09/10/2019 - 15:50

Dans le cadre de la mobilisation nationale pour l'emploi et la transition écologique, le premier ministre, Edouard Philippe, s'est adressé par une circulaire aux préfets de région, le 2 août dernier, leur demandant de tout mettre en œuvre pour accélérer les résultats dans ces deux domaines.
Il a rappelé les enseignements qui ont été tirés de deux réunions précédemment auxquelles ont été conviées les principales associations d'élus locaux, des partenaires sociaux, des ONG environnementales, des associations de lutte contre l'exclusion et des familles.

A l'issue de cette réunion, la démarche territorialisée a été plébiscitée.

Deux groupes de travail au niveau national vont être mis en place à la rentrée sous la tutelle des ministres du travail, des solidarités et de la santé avec deux priorités : améliorer la mise en relation entre l'offre et la demande d'apprentissage et l'offre de garde d'enfants en cas de reprise d'emploi.

Le premier ministre a rappelé combien la rénovation énergétique des logements est une politique essentielle du quinquennat et à ce titre s'est prononcé pour la consolidation financière des plateformes territoriales de la rénovation énergétique qui informent et orientent les ménages sur les travaux à mette en œuvre.

Les certificats d'économies d'énergie (CEE) et les aides de l'ADEME participeront aussi au nouveau dispositif de cofinancement. Le crédit d'impôt de transition énergétique (CITE) évoluera en prime qui sera distribuée aux ménages modestes dès 2020 par l'Agence nationale de l'Habitat et à tous les autres ménages en 2021.

Les nouvelles mesures d'accélération de la rénovation énergétique des logements seront présentées au Conseil de défense écologique. Edouard Philippe entend que les régions, sous l'impulsion de leurs préfets, s'engagent avec toutes les collectivités dans un pacte territorial de mobilisation en faveur de la rénovation énergétique des logements. Le premier ministre demande également aux préfets d'inventorier les logements vacants pour pouvoir les attribuer, dans le respect des procédures et des critères de priorité, notamment aux demandeurs d'emploi en mobilité et aux apprentis. Il compte également sur les plans d'actions régionaux pour répondre au plus près des demandes locales en termes d'emploi, et d'apprentissage et de transition écologique.

Edouard Philippe insiste sur la nécessité de co-construire ces plans avec les partenaires sociaux et les associations. La quantification des solutions et leurs impacts sur la vie quotidienne des citoyens est un impératif qui doit permettre un suivi et une évaluation des demandes satisfaites. Les plans d'actions régionaux sont attendus pour la fin octobre 2019 et seront l'objet d'une réunion nationale en novembre.

L'Unaf ne peut que saluer cette volonté politique de répondre à ces enjeux, au plus près des territoires, en y intégrant la question des modes de garde des enfants et en rendant incontournable le rôle joué par les corps intermédiaires, dont les représentants de l'Institution familiale. Elle rappelle sa vision globale des solutions à apporter aux familles qui comportent au côté du besoin de logement, un volet accès aux transports aujourd'hui intégré à la transition écologique.
L'Unaf invite les membres de son réseau à se rapprocher de leur Préfet.

@ : ssitbon unaf.fr

8

PJM Udaf 50 : Une réunion départementale consacrée à la nouvelle réforme

mar, 09/10/2019 - 15:48

L'entrée en vigueur de mesures “renforçant les droits et l'autonomie des majeurs protégés”, de la loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice a fait l'objet d'une réunion départementale du service Mandataire judiciaire à la protection des majeurs de l'Udaf.

À l'occasion de ce rendez-vous biannuel, le 24 juin dernier, l'Udaf a organisé des groupes de travail sur différentes thématiques (inventaires, mariages, pacs, divorces, contrats obsèques, assurances vie, successions et partages …).

Les professionnels (mandataires, secrétaires assistantes, secrétaires d'accueil, administratifs, cadres) ont eu l'occasion d'échanger sur leurs pratiques et sur leurs évolutions nécessaires.

Dans le respect des textes internationaux et sur la base des rapports nationaux se succédant à ce sujet, les intervenants de l'Udaf de la Manche ont réfléchi aux moyens à mettre en œuvre ainsi qu'aux outils pratiques à développer pour permettre aux personnes suivies d'être encore plus autonomes dans l'élaboration des actes juridiques les concernant.

@ : Contact udaf50.fr

1

PJM Udaf 66 : « Place de la personne protégée dans la mesure de protection » : Compte rendu

mar, 09/10/2019 - 15:48

Cette année encore, devant un public nombreux et attentif de familles et de professionnels, le service ISTF de l'Udaf 66 a tenu sa réunion annuelle d'information collective le 21 juin dernier sur le thème « place de la personne protégée dans la mesure de protection ».

Aux côtés de l'intervenante du service, étaient présents les trois Juges des Tutelles du Tribunal d'Instance de Perpignan ainsi que Monsieur Aurélien Graizon, Administrateur du Mouvement d'Accompagnement pour l'Insertion Sociale (MAIS) Languedoc Roussillon.

La réunion a débuté par l'intervention de Madame Claudine Allain, représentante du Conseil des Bénéficiaires de l'Udaf 66 qui a fait part du vécu de la mesure dont elle bénéficie, de ses points positifs mais également de ses limites et des difficultés rencontrées.

Madame Allain a exposé ses souhaits et ses propositions notamment pour une meilleure communication entre tous les acteurs de la mesure dans un souci de clarté et de transparence.
Ce témoignage juste et émouvant a été un moment fort de la réunion.

Dans un souci d'information des familles présentes, il a été ensuite rappelé les dispositions de la loi du 5 mars 2007 sur les différentes mesures de protection, les acteurs et les obligations des « tuteurs familiaux ».

La réunion a permis de présenter les nouvelles dispositions entrées en vigueur et prévues par la loi de programmation 2018-2022 et de réforme de la justice du 23 mars 2019, concernant notamment le nouvel article 494-1 CC sur l'habilitation familiale.

Nous avons pu également aborder toutes les nouvelles mesures concernant tant la gestion financière et patrimoniale (inventaire, les comptes bancaires, succession) que la personne elle-même (droit de vote, santé, mariage, divorce et pacs).

Il a été ensuite exposé au regard des textes de loi les droits, libertés et principe d'autonomie de la personne protégée et leurs difficiles mises en pratique compte tenu notamment des pathologies et altérations de la personne protégée. Comment concilier les missions de protection confiées aux familles et le respect de ces principes ?

Toutes ces questions ont été l'occasion pour Monsieur Aurélien Graizon, après un historique de la prise en charge et de l'accompagnement social des personnes vulnérables en France, de soulever les paradoxes entre demandes et besoins de la personne protégée. Ceci en tenant compte de la nécessité de protection d'une part et d'autre part du consentement et autonomie de la personne.

Enfin, Monsieur Graizon a pu apporter des pistes d'action et de réflexion afin de répondre au mieux tant aux familles qu'aux professionnels.

Les échanges fournis notamment avec les juges des tutelles et la participation active du public démontrent une fois de plus l'intérêt de telles réunions favorisant la diffusion des informations juridiques et la confrontation des pratiques.
De même la présence et la disponibilité des Juges lors de cet après-midi concourent au succès de ce rendez-vous annuel.

Un compte rendu sera prochainement à disposition sur le site de l'Udaf 66/action familiale/Information et Soutien aux Tuteurs Familiaux.

Le service ISTF de l'Udaf s'engage chaque année lors de réunions collectives à proposer de nouveaux thèmes et à continuer ainsi sa mission auprès des curateurs et tuteurs familiaux, d'aide, de soutien et d'information.

Contact : istf udaf66.fr

2

PJM Udaf 79 : L'usager au centre de nos actions

mar, 09/10/2019 - 15:47

A travers son expérience et son expertise, le pôle Protection Juridique de l'udaf des Deux-Sèvres a souhaité mettre en avant l'accompagnement auprès des majeurs protégés dans le cadre du logement. Ce thème est souvent central et requiert, de la part du mandataire, beaucoup de vigilance. Ainsi, un livret habitat a été élaboré par les professionnels afin de présenter les différents aspects de leur accompagnement
dans le cadre du logement.

+ Lire

@ : C.LEROUX udaf79.asso.fr

3.1

L'Udaf invitée à la remise du rapport « Agenda rural »

mar, 09/10/2019 - 15:47

Béatrice Vignaud, Présidente de l'Udaf de l'Allier, a été invitée par Madame Lecaillon, Préfète de l'Allier, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, à la remise du rapport de la mission « Agenda rural ». Les membres de la mission ont consulté, pendant plus de trois mois, les forces vives des territoires ruraux dont les associations familiales.

Plus de 200 propositions dans des domaines très divers tels que l'accès aux services publics, la revitalisation des territoires, la transition écologique, l'agriculture, la santé, l'emploi ou encore la jeunesse. Détail ici !

@ : epenay udaf03.fr

3.2

L'Udaf s'est unie à l'association Lo Camin Del Sol pour trois jours d'animations de « Barques en scène »

mar, 09/10/2019 - 15:46

L'Udaf de l'Aude s'est unie à l'association LO CAMIN DEL SOL lors des 3 jours d'animations de « Barques en scène » les 22, 23 et 24 août derniers à Narbonne.

L'Udaf a souhaité ainsi marquer son attachement et son implication à l'occasion de chacune des manifestations d'une association familiale exemplaire qui œuvre sans relâche en faveur du soutien envers les enfants malades et leurs familles.

Un professionnel du service mandaté par l'UDAF a su réserver le meilleur accueil au public venu se rafraîchir et se restaurer à la Bodega tenue par les bénévoles toujours actifs de l'association de LO CAMIN DEL SOL.

@ : ttornabene udaf11.org

11

Pages